Histoire

A la Renaissance, une maison de plaisance, jardin et vergers

​En 1573, le chanoine Paradin, dans ses Mémoires de l’Histoire de Lyon mentionne « les maisons de plaisance, jardins, vergers, garennes et autres lieux que les citoyens bourgeois et habitants de la cité de Lyon avaient alors pour leur desduit et passe-temps à l’entour de la ville ».
C’est ce qu’était La Greysolière, élégante maison de plaisance appartenant à des échevins lyonnais, dont la tourelle hautaine et le parc verdoyant côtoyaient les imposants bâtiments agricoles - cellier, grenier, écuries, et leurs terres – verger, jardin en terrasse, et prés.

Et puis, une beauté oubliée

Trois siècles plus tard, seule la vocation agricole du domaine a subsisté, et Georges Poidebard en 1894 découvre une beauté endormie dont même le nom est oublié : « Si, après avoir quitté la route d’Ecully à [Tassin] la Demi-Lune, on suit pendant quelques instants le chemin de Grandvaux […], on rencontre à main gauche, au bas d’une petite descente, d’assez vastes bâtiments de ferme […]. Le site est pittoresque ; c’est le fond d’un vallon verdoyant et solitaire que traverse un petit ruisseau ombragé […] Des bâtiments de ferme […] dépend un vieux et curieux castel, dont le nom n’est plus connu dans le pays : Castel du Prince ou de La Greysolière »
Contactez Nous

 

lescommunsdumanoir@gmail.com

Tel: 0033 (0) 6 25 53 61 04

Adresse

 

La Greysolière - Les Sabines

69130 - Ecully

45°46’26’ / 45.773922
004°46’17’ / 4.771457

  • Facebook Clean